Promesse(s)

Comme une promesse tu t´offres a moi
Tu es une rose
Tu prend la pose le soir,
Et tu ris dans tes robes de soie.
Tu m’aimes du fond de ton cœur
Comment pourrais-je l’ignorer?
Tu me le répètes à toute heure
Comme un refrain désespéré
Que tu réciterais pour éveiller
Les passions que j’ai cachée si longtemps.

Comme une promesse tu t´offres a moi
Tu es une rose
Tu prend la pose le soir,
Et tu ris dans tes robes de soie.
Mais j’ai régulièrement cherché
Au plus profond de moi, mes sentiments:
-Je ne parviens à savoir si je t’aime,
Si je ne me suis pas joué de ton esprit
Toutes les fois que je t’ai surnommée ma crème
Et si ma passion n’est pas vouée à autrui.

Comme une promesse tu t´offres a moi
Tu es une rose
Tu prend la pose le soir,
Et tu ris dans tes robes de soie

Qui es tu? Comment pourrais-je t’aimer?
Alors même que je ne sais rien de toi!
Tu dis que tu es à moi : est-ce vrai?
Je vais te quitter, Je ne sais pourquoi
Sûrement le doute m’a-t-il saisit,
Ou bien mon cœur pour une autre s’est épris.
Comme une promesse tu t´offres a moi
Tu es une rose
Tu prend la pose le soir,
Et tu ris dans tes robes de soie
L’amour n’est plus mais elle me suis
Folle de moi, elle ne me lâche pas
Elle dit m’aimer et me souris
Je n’en veux plus: elle ne le comprend pas
C’est ainsi que finit toute union:
On réfute, on accepte, c’est vraiment long.

Orange

Laisser un commentaire